L’agenda 21 : un projet de territoire

L’agenda 21 s’intitule « Saint-Avé 2030 ». C’est le projet de territoire. Grâce à lui, toutes les actions passent par le prisme du développement durable, en essayant d’imaginer ce que sera Saint-Avé en 2030, c’est-à-dire dans une génération. C’est l’une des principales responsabilités des politiques : assurer aux générations futures les meilleures conditions de vie possibles. Saint-Avé doit s’inscrire dans cette démarche, et se doit d’être une ville pour tous.

La gestion différenciée des espaces verts

La gestion différenciée, c’est quoi ?

C’est entretenir les espaces verts au cas par cas, en fonction de leurs caractéristiques naturelles, de leur fréquentation et de leur place dans la ville. La gestion différenciée est aussi appelée, à juste titre, gestion raisonnée. A chacun d’eux correspond un protocole d’entretien spécifique, respectueux de l’environnement.  Pour en savoir plus, téléchargez la plaquette sur la gestion différenciée dans l’espace Téléchargements.

La gestion différenciée, pourquoi ?

  • Préserver l’environnement
    La gestion différenciée permet de préserver et d’enrichir la biodiversité des espaces urbains ou naturels, de limiter les pollutions et de gérer les ressources naturelles en valorisant les déchets verts et en économisant l’eau.
  • Un cadre de vie sain et agréable
    Adopter la gestion différenciée, c’est permettre d’améliorer le cadre de vie des habitants, en mettant à leur disposition une diversité d’espaces aux esthétiques différentes. Elle met en valeur les paysages communaux et les sites patrimoniaux.
  • Optimiser les coûts de gestion
    La surface d’espaces verts à entretenir augmente (création de parcs, jardins…). Pourtant, avec la gestion différenciée, ces nouveaux espaces ne représentent pas de surcoûts matériels et humains. Le gain de temps généré pour l’entretien des parcelles en fauche tardive est consacré à la gestion de ces nouveaux espaces.

Zéro phyto

Depuis 2014, la Ville entretient l’intégralité de ses espaces publics sans le moindre usage de pesticides. La Région Bretagne lui décerne le label « 0 phyto » en 2015.

Les abeilles en ville

Moins de pollution, des conditions climatiques plus clémentes, une période de floraison plus grande grâce à la diversité florale… les abeilles se plaisent autant en ville qu’en campagne. Pour sauver cette espèce menacée, la Ville de Saint-Avé a installé plusieurs ruches sur la commune et récolte le miel tous les ans, avec l’aide d’une apicultrice et du service espace vert.

Le bio à la cantine

Plus de 28 % des aliments servis au restaurant scolaire sont bio. Il s’agit essentiellement de pain, produits laitiers, fruits, légumes et épicerie. La Ville privilégie également, lorsqu’elle peut, l’approvisionnement de produits alimentaires locaux. Depuis 2014, la Ville est signataire de la charte régionale « Il fait bio dans mon assiette ».

Le partenariat avec Bretagne Vivante

Une convention unit Saint-Avé et l’association Bretagne Vivante. L’objectif est de valoriser et de préserver le capital écologique du territoire. À travers ce partenariat, la collectivité bénéficie de compétences scientifiques et apprend à mieux préserver son patrimoine naturel.

Quelques actions mises en œuvre

  • Formation des agents du service technique à l’entretien des rives,  des cours d’eau, des zones humides
  • Entretien et valorisation des landes de la commune
  • Sensibilisation des enfants par la mise en place d’animations de découverte de la biodiversité
  • Programme de lutte contre les plantes invasives
  • Mise en place de la gestion différenciée des espaces verts (voir plus bas)

L’Atlas de la biodiversité communale

La Ville de Saint-Avé a rejoint, avec onze autres communes, l’initiative « Atlas de la biodiversité communale » pilotée par le Parc naturel régional du Golfe du Morbihan. C’est une démarche volontaire qui a pour objectif de réaliser un état des lieux de la biodiversité présente sur les territoires communaux. A terme, il s’agit de mieux connaître le territoire, sa diversité, ses richesses mais aussi ses fragilités.
De nombreuses démarches participatives avec les habitants, les associations, et les entreprises et tous ceux qui le souhaitent sont prévues

La Ville récompensée par des labels

Saint-Avé a obtenu plusieurs labels qui récompensent et saluent ses efforts en matière de protection de l’environnement.

  • Le Label « Ville Nature »

En 2017,  Saint-Avé a été récompensée pour ses efforts en matière de préservation des sols. Elle a obtenu trois libellules qui symbolisent son niveau d’engagement en tant que « ville-nature ». Elle a notamment mis en place un plan de gestion visant à éradiquer les espèces végétales envahissante, la gestion différenciée des espaces verts, l’abandon de l’utilisation de produits phytosanitaires, des ateliers participatifs et actions de sensibilisation notamment auprès des plus jeunes (ateliers découverte, sorties pédagogiques aux stations de traitement des eaux…)

  • Le Label « Ville Fleurie »

En 2018, la Ville de Saint-Avé a obtenu sa deuxième fleur. Le Label « Villes et Villages Fleuris » récompense l’engagement des communes en faveur de l’amélioration de la qualité de vie : la place accordée au végétal dans l’aménagement des espaces publics, le respect de l’environnement (gestion des ressources naturelles et préservation de la biodiversité), le développement de l’économie locale, l’attractivité touristique et la préservation du lien social.

  • Le Label « Terre Saine »

En 2018, La Ville a obtenu le trophée « Terre saine, commune sans pesticides », distinguant les collectivités exemplaires en terme de gestion sans pesticide dans tous leurs espaces publics. Le Label est attribué par le Ministère de la transition écologique et solidaire et l’Agence française pour la biodiversité.

Partager cette page sur :