Saint-Avé, Ville à 30

La Ville de Saint-Avé a généralisé la vitesse automobile à 30 km/h dans toute la partie agglomérée de la commune.

L’objectif de ce dispositif est d’inciter les automobilistes à lever le pied pour un meilleur partage de la rue entre les différents usagers (piétons, cyclistes…). Rouler à 30 km/h présente de nombreux avantages  : plus de sécurité, meilleur cadre de vie santé, sécurité, convivialité, lien social…

Pour plus d’information sur la Ville à 30, consultez la plaquette dans l’espace Téléchargements.

Vous voulez participer à la réflexion sur la Ville à 30 ?

Un comité de suivi « Ville à 30 » composé d’habitants et d’élus a été mis en place pour évaluer et améliorer le dispositif. Partagez votre avis et vos remarques en rejoignant cette instance citoyenne ! villea30[@]saint-ave.fr

Le Pôle d’échange multimodal du Dôme

Au cœur de la ville, le Pôle d’échanges multimodal du Dôme facilite l’intermodalité et les déplacements alternatifs à la voiture, grâce à plusieurs équipements :

  •  Arrêts de bus urbain : ligne 7 du réseau Kicéo de l’agglomération vannetaise, toutes les 20mn vers la gare SNCF (en 10mn) et le port de Vannes (en 15mn)
  •  Stationnement cars scolaires et transports de groupes, en accès direct au centre culturel du Dôme, à la médiathèque Germaine Tillon, aux salles et terrains de sport, au centre de loisirs L’albatros,…
  •  Arceaux et abris-vélos
  • Maillage de cheminements doux vers l’église et la mairie, vers les quartiers résidentiels, départ d’un circuit de randonnée accessible aux personnes à mobilité réduite,…
  • Borne de recharge pour véhicules électriques
  • Aire de stationnement libre de 160 places, pouvant servir de parking relais ou aire de covoiturage

Un plan de mobilité urbaine

Afin de limiter l’usage de la voiture au profit des modes alternatifs ou actifs (piéton, vélo, bus), maîtriser les flux et sécuriser les mobilités, tout en renforçant l’attractivité du centre-ville, la Ville a mis en place un Plan de Mobilité Urbaine, avec quatre objectifs :

– Une « ville apaisée » : généralisation de la vitesse limitée à 30 km/h dans toute la zone agglomérée et mise en place de zones de rencontre pour sécuriser les déplacements, restituer des voies de quartiers plus calmes, plus confortables et plus accueillantes. La limitation à 50km/h devient l’exception, réservée aux voies de transit.

– Une « ville reliée » : pour pouvoir choisir un mode de déplacement alternatif à la voiture sur de plus longues distances : liaisons douces (bandes ou pistes cyclables, voie verte,…) pour rejoindre le centre-ville et chaque village du territoire communal, meilleur desserte du territoire par le réseau de bus avec le prolongement de la ligne 7 septembre 2014 via Beau soleil, quartier ouest, Dôme et centre-ville.

– Une « ville sûre » : pour se déplacer en toute sécurité : aménagements de voirie pour limiter les vitesses, aménagement de secteurs prioritaires, devant les écoles et sur des axes et carrefours stratégiques.

L’ensemble des principes du plan de mobilité urbaine est mis en œuvre progressivement au gré des opportunités de travaux de voirie, réseaux, et selon les calendriers des opérations urbaines.

Partager cette page sur :