Divers,  Enfance et Jeunesse

Publié le vendredi 24 avril 2020

Pendant les vacances, L’albatros a gardé les enfants de personnel soignant

Ils sont plusieurs agents à se relayer, jour après jour depuis le début du confinement, pour assurer la continuité du service public. A L’albatros, une vingtaine d’enfants de personnel soignant a été accueillie pendant les vacances. Les plus petits sont accueillis à la Maison de l’enfance.

L’accueil des enfants du personnel soignant

« Pendant les vacances, nous avons accueilli 22 enfants de personnel soignant » précise David Lucas, responsable du centre de loisirs. L’albatros est ouvert de 7h30 à 18h30, en continu. « Tous les midis, l’équipe du restaurant scolaire vient livrer des repas chauds pour les enfants, et nous mangeons dans l’une des salles du centre. » poursuit-il. Comme tous les jours depuis le début de la crise sanitaire, les parents peuvent venir chercher leurs enfants à l’heure qu’ils souhaitent sur les périodes périscolaires, en fonction de leurs horaires de travail : « nous sommes très flexibles sur les heures de départ et d’arrivée des enfants. Toute l’équipe s’est très bien adaptée ».

La première semaine des vacances, quatre animateurs se sont relayés sur le terrain, cinq durant la deuxième semaine. Un responsable était toujours présent sur site. « Il y a un animateur par groupe de cinq pour les moins de six ans, et un pour dix pour les plus de six ans » poursuit David Lucas. En moyenne, L’albatros a accueilli 15 enfants par jour.

Le matin, activités manuelles et jeux de société sont au programme, tandis que l’après-midi est réservé au sport et aux  jeux en extérieur, dans la cour de L’albatros.

A la Maison de l’enfance, pas de changement depuis le début du confinement. Les plus petits sont accueillis par les agents, qui se relaient tous les jours. « Nous accueillons quatre enfants » précise Anne Mahé, directrice du multi-accueil. Le nombre va augmenter dans les prochaines semaines, suite à de nouvelles demandes.

Des protocoles sanitaires renforcés

« Nous sommes très vigilants à réaliser les gestes barrière et à bien faire laver les mains aux enfants toutes les heures » précise David Lucas. La température est prise tous les matins, le matériel et mobilier sont très régulièrement désinfectés. Des protocoles similaires s’appliquent au multi-accueil.

Un petit groupe soudé

«  La situation est inédite : nous passons de 140 enfants accueillis à une vingtaine. Ça me rappelle mes premières années en animation ! Nous échangeons beaucoup avec les parents, nous connaissons bien les enfants, et eux aussi, apprennent à bien nous connaître. Nous sommes devenus un petit groupe très soudé ! » concluent David Lucas et ses collègues.

 

Partager cette page sur :