Enfance et Jeunesse

Publié le vendredi 14 février 2020

Pendant quatre jours, les enfants des écoles avéennes trient et pèsent leurs déchets organiques (restes de nourriture), dans le cadre du projet « de la fourche à l’assiette ». Le « gachimètre » du pain, un outil très visuel et concret permet notamment de visualiser la quantité de pain jeté.

Le projet de la fourche à l’assiette, qu’est-ce que c’est ?

Quatre cuisines, Elven et Saint-Avé en 2020 et Sarzeau et Arradon en 2021, bénéficieront d’un accompagnement poussé de Golfe du Morbihan – Vannes agglomération pendant 18 mois pour améliorer leurs pratiques et tendre vers plus de produits bio et locaux, sans dépenser plus.

Les objectifs du projet sont multiples :

  • Réduire les déchets et limiter le gaspillage alimentaire ;
  • Augmenter la part des aliments de saison, locaux et biologiques ;
  • Favoriser les circuits courts et ainsi promouvoir les producteurs de la région ;
  • Améliorer les pratiques culinaires grâce à des formations pour le personnel de cuisine ;
  • Valoriser les déchets organiques sur le territoire par des lieux dédiés au compostage ;
  • Sensibiliser les enfants à la réduction des déchets ;

Actuellement, « nous en sommes à la phase de diagnostic », explique Clément Le Caer, chargé de prévention bio déchets de Golfe du Morbihan – Vannes agglomération. Le travail de pesée des déchets doit notamment permettre d’évaluer la part de biodéchets pour mettre en place des solutions de traitement des déchets.

 

Gâchimètre du pain, outil pour évaluer la quantité de pain jeté

Le gachimètre du pain, un outil très visuel et concret permet notamment de visualiser la quantité de pain jeté.

Chiffres clés
La cuisine centrale prépare 850 repas / jours pour les trois sites de restauration scolaire
Le service compte 9 agents
A noter que la cuisine centrale prépare également les repas pour les résidents de l’Ehpad.

Partager cette page sur :