Vie locale

Publié le mercredi 5 janvier 2022

Une aide pour se former aux métiers de l’animation

Le secteur de l’animation connaît une pénurie de main-d’œuvre. Si cette dernière n’est pas nouvelle, elle s’est accrue du fait de l’annulation de très nombreuses sessions de formation en raison de la crise sanitaire. L’Etat a décidé de verser 200 € à 20 000 jeunes en 2022, pour aider à financer la formation dont le coût varie entre 800 € et 900 €. Cette nouvelle aide sera octroyée sous conditions de ressources. Les jeunes n’auront pas à avancer les frais.

Pour décrocher le BAFA, il faut être âgé d’au moins 17 ans et suivre une formation, composée de deux sessions théoriques et d’un stage pratique.

Rémunération et aides complémentaires

La Ville de Saint-Avé recrute des stagiaires en formation BAFA. Chaque année, le centre de loisirs L’albatros embauche entre 10 et 12 stagiaires pour qu’ils effectuent leur stage de 14 jours au sein de la structure. Les candidatures des jeunes Avéens sont privilégiées. La Ville de Saint-Avé a fait le choix de rémunérer les stagiaires. Un avantage non négligeable qui permet de les aider à payer le fameux diplôme.

Il est également possible de bénéficier d’aides d’autres collectivités territoriales, comme le département, et de la Caisse d’allocations familiales, parfois en échange d’heures d’engagement citoyen.

Ces différentes aides cumulées permettent de passer le diplôme presque gratuitement.

  • Pratique
    Les agents du service enfance-jeunesse peuvent vous renseigner sur les aides et la formation – jeunesse@saint-ave.fr

 

Partager cette page sur :