Urbanisme,  Vie locale

Publié le mardi 8 octobre 2019

Isolation à 1€ : info ou intox ?

L’isolation des combles à 1€ est financée par le dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE).

En début d’année 2019, le gouvernement a fixé un montant minimum des certificats d’économie d’énergie pour certains travaux, notamment l’isolation des combles, l’isolation des planchers bas et le remplacement des chaudières fiouls : cette mesure s’appelle la prime coup de pouce. Cela permet à certains organismes de proposer des combles à 1€ en étant entièrement financés par les certificats d’économie d’énergie (CEE).

Pour l’isolation des combles, cela concerne généralement les combles perdus (isolation par insufflation), et il est plus difficile de proposer une isolation à 1€ pour des rampants, car ces travaux sont généralement plus coûteux. La valeur des CRR dépend également de vos revenus, l’offre à 1€ est généralement réservée aux ménages respectant les plafonds de revenus de l’ANAH. Pour consulter, les plafonds de revenus.

Attention !

Les relances téléphoniques pour l’isolation à 1€ se multiplient. Des ménages ont alerté l’ADIL sur des malfaçons qui peuvent parfois mettre en danger les occupants via des risques électriques ou d’incendies avec le redémarrage des systèmes de chauffage, à l’approche de l’hiver.

Si certaines offres sont sérieuses, des démarches abusifs et des arnaques existent aussi. Afin de vous prémunir, voici les conseils de l’Agence Départementales d’Information sur le Logement du Morbihan (ADIL) :

  • Évitez les démarchages qui se proposent d’intervenir directement chez vous pour faire les travaux, sans avoir d’abord visité votre logement.
  • Demandez toujours un devis préalable, qui fera apparaître la nature des travaux et la méthodologie utilisée : dépose de l’isolant existant ? (généralement non compris dans l’offre). Pose d’un pare-vapeur.   Repérage préalable des réseaux électriques ? etc ….
  • Vérifiez les performances énergétiques de l’isolant, ainsi que la valeur du CEE proposé et l’organisme financeur.
  • Demandez à avoir les attestations d’assurance décennale et responsabilité civile de l’entreprise, ainsi que la label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).
Si vous avez un doute, vous pouvez prendre rendez-vous avec un conseiller-juriste de l’ADIL au 02 97 47 02 30 (Vannes) ou au 02 97 21 74 64 (Lorient), pour montrer votre devis. Vous pouvez aussi les contacter par mail à l’adresse suivante : adil.56@wanadoo.fr

Vous pouvez faire remonter des malfaçons à la DDCSPP (Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations) au 02 97 63 29 45

Partager cette page sur :