Vie municipale

Publié le vendredi 10 avril 2020

La gestion de la crise sanitaire a nécessité la mise en place d’une nouvelle organisation au sein de l’Ehpad notamment la fermeture au public et l’interdiction des visites. Récit du confinement à la résidence du Parc.

Une des premières mesures prises à l’Ehpad, dans le cadre de l’épidémie de Covid-19, a été  d’interdire les visites. « L’Ehpad a fermé au public, début mars, suite à l’apparition du cluster d’Auray », indique Caroline Le Lez, la directrice. « Il a fallu faire comprendre aux familles et aux résidents que les visites étaient interdites. ». Mais depuis le lundi 20 avril, les visites des familles dans les Ehpad sont autorisées dans des conditions très strictes.

Une nouvelle organisation pour faire face à l’épidémie

La direction a revu l’organisation pour faire face à la problématique de la garde des enfants et avoir des agents en remplacement, au cas où il y aurait des malades au sein des équipes. Désormais, les agents travaillent sur une amplitude journalière plus longue que d’habitude, de 12 heures par jour.

Cette organisation, mise en place en concertation avec les agents, offre une plus grande latitude au niveau de la gestion du personnel. Elle permet une rotation des équipes et une diminution du nombre de personnel présent pour limiter les risques de contamination.

Un espace Covid-19 aménagé

Un espace Covid-19, prêt à accueillir des résidents, si nécessaire, a été aménagé dans le pôle d’activités de soins adaptés (Pasa). A noter qu’il n’y a actuellement aucun cas, ni dans les résidents ni dans les soignants.

De belles initiatives

Malgré la situation, la vie continue et de belles initiatives émergent, tous les jours, depuis le début de la crise.

Les équipes ont plein d’idées et proposent beaucoup de choses. Une newsletter est adressée deux fois par semaine aux familles. Elle relate la vie de l’Ehpad, anecdotes, témoignages… Elle permet de garder le lien avec les familles, de montrer comment les résidents vivent le confinement et aussi de rassurer et dédramatiser. Christelle Jacob, l’animatrice propose, tous les matins, des bains thérapeutiques aux résidents. L’après-midi est réservé aux échanges avec les proches, via Skype ou par téléphone. Dernièrement, les agents ont fait des gâteaux aux poires. Ils ont été distribués par la directrice et les agents, dans les chambres des résidents. Une surprise bien appréciée !

Distribution du goûter par la directrice et les agents de l'Ehpad.

Distribution du goûter par la directrice et les agents de l’Ehpad.

Les animations continuent, mais différemment

Les sorties au jardin se font individuellement. Un loto dans le couloir, avec les résidents à la porte de leur chambre, a été organisé par Véronique Moncelier,  responsable logistique, et Christelle Jacob, animatrice. Un parcours sportif a été imaginé dans les couloirs de l’Ehpad. Des soins esthétiques sont prodigués par les agents… Certains agents viennent également sur leur temps personnel partager des moments avec les résidents pour téléphoner aux familles, sortir au jardin ou simplement discuter…

Des repas plaisir

Un travail est aussi mené avec la cuisine centrale pour adapter l’alimentation des résidents avec la mise en place de « repas plaisir », pour agrémenter leur quotidien.

L’organisation des visites

Grâce à une paroi vitrée, les résidents et leurs proches peuvent échanger en toute sécurité et ce pendant 45 minutes. Pour le moment, les visites sont organisées en semaine, et se font sur rendez-vous auprès de l’équipe infirmière. Afin de garantir la sécurité des résidents seulement deux personnes sont autorisées. Le port du masque est obligatoire, l’échange de produits par-dessus les parois n’est pas autorisé. Les colis sont déposés dans le sas d’entrée, avec le nom du résident et le jour et l’heure du dépôt. L’équipe fait son maximum pour que chacun puisse voir sa famille tout en respectant les gestes barrières et en privilégiant la sécurité des résidents.

Des témoignages de solidarité

« Nous recevons aussi de nombreux gestes de solidarité et témoignages de reconnaissance et de remerciement de la part des familles, mais aussi des associations et de commerçants de la communes », indique Caroline Le Lez.

Les familles apportent des gâteaux, des friandises. Le restaurant la Table de Florine a fait un gâteau. La pépinière les Jardins de Balgan, à Séné, a fait un don de plants. L’association Avec nous a proposé un concours de poèmes et de dessins. Le magasin Point Vert de Saint-Avé a offert des plants d’orchidées en pleines fleurs à chaque résident. Bretagne Sud-Habitat a offert des chocolats. Les enfants ont offert des dessins dans le cadre d’une action solidaire organisée par les services Enfance et Jeunesse de la Ville ainsi que via l’initiative d’un magasin de vêtements pour enfants.

« Ces témoignages et la solidarité au sein de l’équipe de l’Ehpad sont précieux, en cette période difficile », souligne la directrice.

Partager cette page sur :